Bluetec sea & coastline

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un nouveau rendez-vous organisé par Pollutec pour répondre aux enjeux environnementaux de la mer et du littoral

 

Fort du succès de l’espace Mer & Littoral sur l’édition 2021, Pollutec lance un événement international entièrement dédié à la transition écologique du monde maritime et littoral : Bluetec sea & coastline by Pollutec.

Associant espace d’exposition, conférences et débats et visites de sites, Bluetec sea & coastline permettra aux acteurs économiques, industriels et collectivités de se rencontrer, d’échanger et de trouver des solutions pour :

  • Réduire leur impact environnemental
  • Prévenir et limiter la dégradation des milieux côtiers et marins
  • Adapter leur développement dans une optique de résilience
  • Accélérer la transition écologique et énergétique des activités maritimes

 

Bluetec sea & coastline 2022 est organisé en partenariat avec la Région des Pays de la Loire, Nantes Métropole et le Pôle Mer Bretagne Atlantique, et bénéficie du soutien de l’ADEME, BRGM, Cerema, Cinov, Cluster Maritime Français, CNES, Les Eco Maires, Fimea, OFB, OREE, Plateforme Océan & Climat, Réseau Mesure, RespectOcean, Université de Nantes, Syntec Ingénierie, Wind Ship.

Plus d'informations sur Exponantes ici

Dans les domaines de la mer et du littoral, la transition écologique et énergétique recouvre de nombreux aspects. Il s’agit à la fois de réduire les pollutions, préserver et restaurer la biodiversité, développer la circularité et tendre vers la neutralité carbone tout en renforçant les actions d’adaptation au changement climatique.
 

Réduire les pollutions suppose notamment de verdir les activités, infrastructures et navires, de mieux gérer les déchets marins, dont les déchets plastiques, et de renforcer la surveillance dans l’eau, dans les airs et dans l’espace. Au-delà de la prévention, cela peut aussi supposer d’intervenir en cas de pollution accidentelle.
 

Préserver et restaurer la biodiversité passe par la mise en œuvre d’actions de protection, de conservation et de régénération des milieux et espèces (ex. : génie écologique). Et face au déploiement annoncé de l’exploration des fonds marins, cela suppose aussi de favoriser les opérations aux impacts limités.


Rendre l’économie de la mer plus circulaire
implique de déployer l’écoconception des produits et services, développer la valorisation matière (coproduits des industries de la mer, matériaux, minerais), mettre en place une filière réparation et déconstruction navale et renforcer la bio-économie marine (aquaculture, algues, biotechnologies).


Tendre vers la neutralité climatique
passe essentiellement par la décarbonation des activités, infrastructures et navires (carburants zéro émission, électrification, hydrogène, nouveaux types de propulsion…) et par le déploiement des énergies marines renouvelables (hydrolien, houlomoteur, ETM, énergie osmotique…).


Enfin, renforcer l’adaptation au changement climatique comprend, entre autres, des actions de prévention et de lutte contre l’élévation du niveau de la mer dans les villes côtières mais aussi des actions de lutte contre le réchauffement, l’acidification et la désoxygénation des eaux qui, tous trois, perturbent l’ensemble de la chaîne de l’écosystème marin.


Aujourd’hui, la gestion de ces cinq enjeux majeurs s’appuie toujours plus sur le numérique et l’intelligence artificielle, à l’exemple des nouvelles technologies de surveillance ou de routage, des robots marins autonomes ou encore des drones aquatiques.


L’événement Bluetec sea and coastline couvre l’ensemble des enjeux de transition écologique de la mer et du littoral : il offre un choix de solutions éco-performantes et innovantes (équipements, technologies, services) permettant aux acteurs économiques, industriels et collectivités de réduire leur impact environnemental, prévenir et limiter la dégradation des milieux côtiers et marins et adapter leur développement dans une optique de résilience.

 

 

85% des déchets marins seraient des déchets plastiques (Rapport PNUE, Octobre 2021)

93% des déchets plastiques en mer font moins de 5 mm (Fondation Tara)

Près de 40% de la population de l’UE vit à moins de 50 km de la mer et est donc exposé aux émissions atmosphériques des navires (Rapport EMTER 2021, EMSA - EEA)

40 sites étaient, à fin 2020, agréés par Bruxelles pour le recyclage des navires battant pavillon européen, dont 9 hors UE

3% des émissions de GES sont générés par le trafic maritime mondial, avec près de 50 000 navires

35% de l’électricité produite par l’UE le sera à partir de sources offshore d’ici 2050 - estimation (« 2020 Blue Economy Report »)

20cm en moyenne, c’est l’augmentation du niveau de la mer, à l’échelle mondiale, entre 1901 et 2018 (soit + 1,3 mm/an). Aujourd’hui, cette hausse est plus rapide (+ 1,9 mm/an de 1971 à 2006) et continue de s’accélérer (+ 3,7 mm/an de 2006 à 2018). Cette élévation va se poursuivre, son rythme et son amplitude vont dépendre des émissions de GES (Rapport Océan & Cryosphère du GIEC, sept. 2019)

13% de la population urbaine mondiale vit dans des zones côtières (Rapport « Gestion des ressources côtières », PNUE)

20% du littoral français recule sous l’effet de l’érosion. (Cerema)

Jusqu’à 50 000 logements seraient menacés par le recul du trait de côte d’ici 2100 (CIMER du 22 01 2021)

400 milliards de dollars américains par an d’ici 2050 : c’est l’estimation des pertes pour l’économie mondiale dues à la pénurie de produits de la mer et à l’élévation du niveau de la mer (étude SystemIQ pour Swen Capital Partners : « Investing in regeneration of ocean health - Strategic Review », Avril 2021)

Les secteurs d'exposition

  • Outils de suivi et modélisation de la qualité des eaux

  • Prévention et traitement des pollutions aquatiques/marines diffuses macro et micro-déchets (plastiques, effluents, débris des cours d’eau vers la mer…)

  • Détection et traitement des pollutions marines accidentelles (dépollution et urgences)

  • Entretien et nettoyage des plages, des ports et eaux littorales

  • Gestion et valorisation des déchets marins et algues collectés
  • Outils de surveillance et de suivi (applications spatiales, drones, capteurs et systèmes numériques)

  • Analyse d’impact des travaux et activités

  • Solutions de renaturation et régénération des milieux et des espèces (génie écologique)
  • Prévention et gestion des risques climatiques - inondation, submersion et érosion - (systèmes d’alerte et outils de prévision et anticipation)

  • Solutions d’adaptation du littoral (digues, épis, brise-lames…)

  • Transformation des activités portuaires et de plaisance (traitement des eaux et des déchets, carénages, électrification des quais et infrastructures…)
  • Energies renouvelables marines (hydroliennes, marémotrices, houlomotrices, thermiques)

  • Dessalement

  • Gestion et valorisation des matières premières :
    • Aquaculture durable, algues et micro-algues, biotechnologies marines
    • Coproduits de la mer et de la pêche (cuirs marins, coquilles, voiles et filets…)
    • Matériaux et minerais marins
    • Sédiments de dragagele, algues et micro-algues, biotechnologies marines
  • Motorisations alternatives des navires et bateaux (carburants alternatifs, moins polluants ou recyclés, propulsion hydrogène, ailes de traction ou kyte, micro-hydroliennes ou éoliennes…)

  • Systèmes de réduction des consommations des navires et bateaux

  • Construction / déconstruction navale (écoconception, fin de vie des navires, recyclage…)

  • Ecoproduits et services de maintenance et entretien des bateaux (peintures anti-fouling, entretien…)

  • Traitement des eaux de ballast et autres rejets - systèmes embarqués et autonomes à bord et autres effluents - systèmes embarqués et autonomes à bord


 

Actualités

Article | 1 septembre 2022

Le numérique et l'IA au service de la transition du monde maritime

Lire l'article >>

Article | 25 août 2022

The EU Blue Economy Reporrt 2022
 

Lire l'article >>

Article | 16 juin 2022

Génie écologique marin et côtier: une filière qui se structure

Lire l'article >>

 

 

Bienvenue au salon Bluetec. Soyez VOUS.

Chez RX, au salon Bluetec, tout le monde a sa place. Dans tous nos événements, nous développons une culture d'inclusion, où tout ce qui rend chacun d'entre nous unique est célébré. Nos exposants, nos participants, nos partenaires et nos collaborateurs sont des personnes issues d'horizons très divers, qui rendent nos salons plus forts et notre expérience collective plus riche. Alors, soyez VOUS.